Le placement de vos bras à l’effort.

Les bras : pourquoi sont-ils si important ?
Pendant l’effort, votre meilleur allié !

Les filles, allez dites le nous : combien de fois votre coach vous a demandé d’actionner vos bras pendant votre effort ? En toute confidence, cette phrase est le quotidien de toute athlète…et Nous les premières ! Les bras, nous en avons constamment besoin : pendant les exercices techniques, les runs, les footings, la course du jour J ! Ne les oublions pas car ils sont là pour nous soulager et nous faire avancer ! (Clin d’œil amies du 400m)

Nous le savons, il est parfois compliqué lors d’une course de rester décontracté. Pourtant pour avancer sur la distance, il est essentiel de ne pas se crisper pour avoir la maitrise total de l’effort qu’il soit facile ou difficile… Surtout sur un finish ! Vos bras doivent prendre le commandement pour franchir la difficulté… Accélérez la cadence du mouvement de vos bras et vos jambes suivront !  Parfait pour rendre votre foulée plus efficace !

Progresser sur la posture des bras … c’est possible !

Bien que nos distances préférées s’opposent (100m et 400m ) nous apprenons au quotidien à faire de nos bras nos meilleurs alliés. Croyez-le cette posture d’athlète naturelle paraît simple (mais ne vous fiez pas aux apparences haha), mais est LE résultat d’un travail presque… de « longue haleine ! » Alors comment placer nos deux bras parfaitement pendant une course ?

« Tire sur tes bras, décontracte tes épaules »

Pour exercer le placement de vos bras, vous pouvez simulez leurs battements à votre rythme assise ou debout. Le but est de garder un mouvement parfait avec un regard déterminé au loin. Pourquoi pas tenir 30 secondes pour débuter ?

L’astuce pour réussir cet exercice :

Se concentrer sur le mouvement et s’imaginer pendant votre course (ou run), vous permettra de vous mettre en situation.

Et on n’oublie pas les étirements…

N’oubliez pas de bien les étirer après l’effort ! Quand ils sont utilisés efficacement les courbatures sont vite oubliées !
IMG_6629

N’hésitez pas à aller chercher votre coude derrière votre tête et le tirer latéralement.
Vous pouvez maintenir cette position 20 à 30 secondes et l’a travaillé debout ou assisse.

IMG_6644

Entrelacer les doigts et étirer les bras à l’arrière. Pousser vos mains vers le sol et tenez la position.

Bonne journée :)
Publicités

5 réflexions sur “Le placement de vos bras à l’effort.

  1. A la fin d’une de ses dernières courses, mon copain a sprinté, pourtant lessivé par ses 10 kms et il m’a dit après que quand même les bras c’était bien utile. Mdr oui en effet c’est bien utile !
    Mais je le vois moi même en courant, je change un peu de posture et tire un peu plus sur mes bras quand je commence à trainer un peu et ça va mieux :)

  2. Ah la la. Je termine parfois mes séances de courses ( même courtes distances comme des 10 kms ) les épaules archi contractées. Ce que vous dites dans l’article est bien vrai et il faudra bien que je m’y mette.. :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s