Questions à Vanessa Gladone

Cap vers le portrait de … Vanessa Gladone

Et si on vous dit qu’une championne marque les esprits pour toujours ? Aujourd’hui, c’est Vanessa Gladone que nous souhaitons vous faire découvrir. Sa différence par rapport aux autres ? Vanessa est une ancienne championne reconvertie en journaliste sportive. Pour nos amis les athlètes et plus spécialement les sauteuses, sachez qu’elle a toujours été présente sur le podium national et a un très beau palmarès dans la discipline avec ses records : 6m59 à la longueur et 14m13 au triple saut. Sa carrière d’athlète lui a appris à ne jamais rien lâcher dans ses objectifs quotidiens qu’elle poursuit aujourd’hui hors des pistes ! Vanessa reste une passionnée de son sport et son métier. Très humble, elle n’a pas hésité un seul instant avant de nous répondre! Vous vous apercevrez que sa bonne humeur est communicative, on vous laisse la découvrir à travers ses quelques lignes, bonne lecture ;)

nofi-modebeaute-tufaisquoipourte-sentirbelle-vanessagladone-p1-jpeg

Peux-tu nous parler de ta reconversion sportive au niveau professionnel ?

Très déçue de ma saison 2011-2012, à l’opposé de mes espérances, j’ai su assez vite que je ne serais pas aux JO de Londres. En pleine année d’école de journalisme et présentatrice TV, mon directeur voyant ma tristesse, m’a proposé de faire un stage à France Ô. Très vite mon tuteur m’a mise à l’antenne (en direct) pour parler de la vie des athlètes et du village, les infos un peu décalées en somme. J’ai co-présenté une émission sur le sport Ultramarins pendant deux ans tous les samedis. Mon documentaire sur les exploits des athlètes antillaises, diffusé le 8 mars, a remporté un vrai succès, j’espère que ce n’est que le début d’une belle histoire car j’ai envie d’apporter aux gens et encore plus encore. Pour le moment, je ne suis pas satisfaite de ma reconversion mais j’y travaille… en même temps il parait que je suis une éternelle insatisfaite .. lol !!

Peux-tu nous résumer ta carrière sportive en quelques mots ?

Ma carrière a été en dent de scie en passant par le saut en hauteur (j’ai détenu le record de la Martinique en Benjamine), les épreuves combinées, et à la grande surprise générale c’est au triple saut et à la longueur que j’ai remporté mes plus belles médailles… Même si en saut en hauteur et aux épreuves combinées je possède quelques médailles d’or aux championnats de France, en 2009 j’ai accompli un doublé historique aux Elites en remportant d’abord le triple devant la recordwoman de France Teresa N’Zola puis la longueur devant Eloyse Lesueur. En brisant la barre des 14m.. avec 14m13 je me qualifie aux monde à Berlin puis au jeux de la Francophonie au Liban ce qui m’offrira la seule marseillaise de ma carrière. Je loupe les mondes pour 2 centimètres en longueur mais je monte sur la deuxième marche au Liban, ce jour là j’aurais dû gagner… mais j’ai fait n’importe quoi.. je n’ai pas touché la planche une seule fois du concours… Je ressens un goût amer vis à vis de ma carrière, je n’ai pas eu celle que j’envisageais… et l’absence de JO est une cicatrice encore ouverte… Je me sais pas si un jour j’accepterais de ne pas y avoir participer.

Quel est ton plus beau souvenir en tant qu’athlète ?

J’en ai deux…
Le premier : J’étais en 2010 sur toutes les affiches annonçant les championnats de France en salle à Bercy, elles étaient partout dans le métro, sur le périph, dans les journaux, et n’ayant pas l’habitude d’être une tête d’affiche je me suis mise la pression. Alors que je n’ai pas passé la barre des 6m de l’hiver, j’arrive aux championnats de France persuadée que la bataille au sommet se déroulerait sans moi… Mais au premier essai, j’ai su que je pouvais jouer avec les copines… plus je sautais et plus je sautais loin.. planche parfaite à chaque saut… et 6m48 pour finir … la deuxième du concours était Eunice Barber… Un concours de rêve.

Mon deuxième souvenir est plutôt humain… en 2009 j’ai découvert le Liban lors des Jeux de la Francophonie, c’est un très beau pays. On entendait certaines fois des bombes explosées et des tirs, mais je ne me suis jamais sentie menacée, nous étions sous la surveillance du RAID. D’ailleurs le stade était vide, le public n’était composé que de participants, les Libanais étaient interdit dans l’enceinte par peur d’attentat. J’y ai aussi rencontré une amie pour la vie l’ancienne sprinteuse Lina Jacques-Sebastien.

Que penses-tu du sport féminin aujourd’hui ?

À vrai dire j’ai conscience que nos performances seront souvent inférieures à celles des hommes, mais le combat va au delà des frontières du sport et je crois que Florence Arthaud en est un exemple, on peut faire certaines fois mieux qu’eux à armes égales. Merci à des sites comme le votre de nous faire prendre conscience qu’il y a un combat à mener.

Un dernier mot pour nos lectrices ?

Justement, il n’y a pas de petit combat, si chacune à notre niveau, nous nous battons pour ce que nous voulons, il n’y a pas de raisons que l’on échoue. Battez vous pour vos rêves, personnes ne le fera à votre place.

Si une chose nous a inspiré chez Vanessa, c’est sa mentalité :
Être championne n’est pas uniquement une question de performance,
c’est aussi une question d’attitude que l’on garde pour toujours !
Nous te souhaitons le meilleur pour ta carrière de journaliste ! 

Publicités

Une réflexion sur “Questions à Vanessa Gladone

  1. Sa a du être super cet interview avec Vanessa Gladone! J’aurai tellement aimer aussi savoir toutes ces techniques au triple-saut! (J’en fais) Félicitations les filles d’avoir obtenu ce mérite!
    Mon insta @laurenn_peoch
    Bonne chance les filles si vous décrochée d’autres interview avec d’autres supers personnes comme Vanessa!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s