Questions à Stella Akakpo

Cap vers le portrait de … Stella Akakpo

Appel téléphonique surprise d’une championne il y a quelques jours, qui s’est prêtée à nos questions entre deux entraînements ! Vous devinez de qui il s’agit ? Cette semaine, cap vers le portrait de Stella Akakpo, vice championne élite du 60m de cet hiver avec 7″30. À travers nos questions, nous avons découvert Stella, une championne OUI mais d’abord une jeune fille délirante dévouée à ses proches ! À 21 ans, elle a construit un beau palmarès : Championne d’Europe junior du 100m … Stella a toujours plus d’objectifs et à bien l’intention de laisser son empreinte dans notre sport ! On vous laisse découvrir un nouveau bel exemple de championne. Sa recette ? De l’humilité, de la détermination , du travail et de la maturité.

Athletisme-l-une-des-Francaises-refuse-de-rendre-sa-medaille_visuel_article2

Qui se cache derrière Stella au quotidien ?

Je suis une personne très blagueuse, qui rigole beaucoup dans mon groupe d’entrainement, j’ai toujours une petite remarque à faire. J’ai aussi un caractère plutôt impulsif qui fait que le sprint me correspond bien car j’ai tendance à démarrer au quart de tour. Je suis toujours avec mes amies que tout le monde connaît, il y a Héloise au 100m, Rouguy au triple saut et Cassandre au 100m. Je mène ma vie de jeune fille !

Comment te sens tu après ces championnats de France et ta belle deuxième place ?

J’avais un peu de déception, car ma saison hivernale était moyennement satisfaisante par rapport à l’année dernière, où j’étais gagnante du titre. Cette année, j’étais forcément déçue même si j’ai confirmé mes chronos. Je reste sur ma fin, j’aurai aimé descendre mon chrono 7’’29 qui est quand même descendu d’un centième. Mais c’est toujours ça de pris ! À noter que je ne me préparais pas du tout pour l’hiver, l’objectif était de commencer à faire des bons chronos.

Dans quel état d’esprit abordes-tu la saison estivale ?

Je l’aborde de façon complètement différente ! L’an dernier, je me suis mise beaucoup de pression par rapport aux attentes et à moi-même. Cette fois, je m’entraîne à relâcher psychologiquement ! J’ai beaucoup couru après les minimas, je suis les plans d’entrainement de mon coach en espérant atteindre mes objectifs. Et si les chronos viennent, c’est tant mieux !

Quel astuce te permet de « relâcher psychologiquement »
avec toute cette pression justement ?

Il s’agit d’un vrai travail sur soi ! L’an dernier le fait d’avoir échouer la qualification pour Zurich (après avoir fait 4ème aux Élites) m’a fait prendre beaucoup de recul, et de prendre les choses différemment ! J’ai appris à rebondir et être plus détendue à l’entrainement ! Il n’y a pas d’astuce, c’est juste une façon de penser qui est très présente dans notre sport.

Quelle est ton indispensable dans ton sac à dos ?

En fait… pas grand chose ! En compétition, il y a la base : bouteille d’eau, huile de massage… mais sinon j’ai toujours sur moi mes bagues ! Il y a celle de ma mère, mon frère et ma grand mère : elles ne me quittent jamais, que ce soit à l’entrainement, en stage, en compétition… et même pour faire la vaisselle !

Te motives-tu en musique pendant ton échauffement compétition ?
Si oui, quelle est ta musique préférée ?

Oui c’est indispensable ! Qui n’écoute pas de musique ? J’en écoute beaucoup avant compet’, et j’ai mes différentes phases : pour aller à la compet , c’est plutôt calme avec du Zouk et une fois que j’arrive sur terrain échauffement, j’ai besoin d’une musique qui bouge comme du rap. Par exemple cette saison, c’était du Gradur ou Niro. Mais il y a aussi du Beyoncé et du Love on Top !

Quel est ton rituel d’avant compétition ?

J’en ai des différents, cela dépend de la compétition qui peut être le matin, l’après-midi. Ça dépend aussi de l’endroit : si la compétition est à Eaubonne ou encore à l’étranger ! Mais si je devais vous en dire un je vous dirais : je dors beaucoup ! Tout le monde vous le dira, je suis dans ma chambre : jambes contre le mur, casque aux oreilles et je dors !

Un dernier mot pour nos lectrices ?

Continuez à suivre « toutes en basket » ! Restez motivé(e) face à tout objectif et tout ce qui peut se passer dans votre saison : aussi bien une réussite qu’un échec ! Il faut savoir se remettre en question pour rebondir car tout peut arriver, rien n’est joué d’avance ! N’oubliez pas d’avoir confiance et de restez patient !


À revoir

Son titre de Championne d’Europe Juniors 2013 en 11s52

Reportage à l’INSEP


Pour la suivre : Instagram / Facebook

 

À savoir, Stella est l’une des espoirs de notre équipe de France.
Nous suivrons son actualité dans quelques jours, au Bahamas
avec le relais 4x100m en route vers la qualification aux JO de Rio 2016 !


Publicités

Une réflexion sur “Questions à Stella Akakpo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s